Tronics se dote d’une usine de Mems au Texas – L’Essor Loire – Rhône – Isère



Isère le 26 mai 2017 – Laurent MARCHANDIAUÉconomie

Tronics se dote d'une usine de Mems au Texas
tronics – Tronics a installé sa production en volume sur un nouveau site de 2300 m² à Dallas au Texas.

Changement de stratégie pour le fabricant de Mems, l’Isérois Tronics ! Son acquisition par Epcos AG, filiale du japonais TDK en décembre 2016 bouleverse la donne avec comme premier changement apparent, l’implantation de sa propre usine aux États-Unis près de Dallas au Texas.

Pendant longtemps, le fabricant de Mems, l’Isérois Tronics, s’était reposé sur l’américain Honeywell pour la production en grands volumes de ses produits. C’est désormais fini ! L’OPA initiée par la filiale japonaise de TDK, Epcos AG finalisée l’an dernier, a changé la donne. Désormais, Tronics dispose d’une usine en propre à proximité de Dallas au Texas alors que jusqu’à présent, la majorité de sa production aux États-Unis était réalisée dans une salle blanche de 1800 m² de son partenaire américain Honeywell .

Un revirement dû à son rachat par TDK, le groupe japonais étant concurrent avec Honeywell sur certains marchés comme celui des capteurs de pression, mais aussi induit par le modèle de sous-traitance de Tronics qui ne cadrait pas avec celui de TDK. Dans un communiqué, l’entreprise basée à Bernin explique que suite à la prise de contrôle de son entreprise par TDK : « son partenaire américain a informé sa filiale Tronics Mems Inc. de son souhait de mettre fin à l’accord d’exploitation de son site de production. Cette éventualité avait été anticipée. »

Se focaliser sur le médical

Le nouveau site de production de Tronics aux États-Unis dispose d’une salle blanche de 1400 m² offrant une capacité de production de 60 000 tranches de 150 et 200 mm par an. Le montant de l’investissement n’a pas été dévoilé. Cette unité se focalisera, au départ, sur la fabrication de Mems pour le domaine médical, un marché estimé à 3,5 Md$ en 2017 enregistrant une croissance moyenne annuelle de 20 % sur les cinq prochaines années.

Par la suite, l’usine de Tronics outre-Atlantique adressera le marché de l’industrie, lui aussi promis à une forte accélération dans les prochaines années. Comptant 92 collaborateurs dont 55 ingénieurs et scientifiques, Tronics a été fondée en 1997 et se positionne sur la fabrication de Mems pour les marchés de l’aérospatial, la défense, le médical ou encore l’instrumentation pétrolière.  En 2016, l’entreprise iséroise a réalisé 6,3 M€ de chiffre d’affaires.

L.M.





こんな記事もよく読まれています



コメントを残す